THE SILENT CAGE

Notre série THE SILENT CAGE narre l'esprit d'un personnage progressivement emporté par la souffrance psychique. Le trouble mental est raconté dans ce qu'il a d'invisible et d'indicible à travers ces six images. 

Le travail sur le regard clos révèle une âme absorbée par les abysses de la douleur. Les larmes sanguinolentes coulent sur le visage du personnage jusqu'à l'omniprésence, et laissent le spectateur entrer dans la torture silencieuse d'un esprit muet. Les yeux s'ouvrent alors, mais seulement pour signer l'absence de vie : il n'y a personne ici. Le miroir en mouvement symbolise le passage vers l'autre monde. 

La mort est une renaissance. 

THE SILENT CAGE 

Our series THE SILENT CAGE narrates the mind of a character gradually swept away by psychic suffering. The mental disorder is told in what is invisible and unspeakable through these six images. 


The work on the closed gaze reveals a soul absorbed by the abyss of pain. The bloody tears run down the face of the character to the point of omnipresence, and let the spectator enter into the silent torture of a mute mind. The eyes finally open, but only to sign the absence of life: there is no one here. The moving mirror symbolises the passage to the other world.

 

Death is rebirth.

Julie Mahault, photographie d'art. Une jeune femme ferme les yeux tenant un miroir sur son coeur.

The Amnesia

Julie Mahault, photographie d'art, photographie narrative. Une jeune femme au regard clos se regarde dans un miroir.

The Spectre

Julie Mahault, photographie d'art, silent cage, santé mentale

The Demons

Julie Mahault, photographie d'art, the silent cage

The War

Julie Mahault, photographie d'art, the silent cage

There's no one here

Julie Mahault, photographie d'art, the silent cage

The End